RECHERCHE, ARTS ET PRATIQUES NUMERIQUES #4

BD
Cf. Greg Borenstein, Generated Detectivehttp://gregborenstein.com/comics/generated_detective/1/

 

Mercredi 20 Avril 2016
10h00-12h30
IMéRA
2 place le Verrier
13004 Marseille
Comité d’organisation :

Cédric Parizot (IREMAM, CNRS/AMU), Jean Cristofol (Ecole Supérieure d’Art d’Aix en Provence), Benoit Fliche (IDEMEC, CNRS/AMU), Jean Paul Fourmentraux (LESA, AMU, Centre Norbert Elias, EHESS)

 
Boris PETRIC (Directeur du Centre Norbert Elias – EHESS-AMU-CNRS Marseille)
“La fabrique des écritures innovantes en sciences sociales”
La fabrication de l’écriture constitue un ensemble d’enjeux épistémologiques majeurs comme le rôle de la description et de la narration. L’anthropologue et le sociologue construisent leur savoir sur des données qu’ils collectent directement au moment de leurs enquêtes. Cette opération scientifique singulière implique une empathie et une réflexivité par rapport à son terrain et une stratégie narrative dans la manière de restituer cette enquête . L’usage d’écritures innovantes comme le cinéma, le film d’animation, la bande dessinée, le parcours muséographique constituent des entreprises d’écriture qui ne peuvent se limiter à des enjeux de valorisation ou de vulgarisation.

 
 

Nicolas NOVA (HEAD – Genève / The Near Future Laboratory)
“Ethnographie du présent, ethnographie du futur : décrire et explorer les cultures numériques”
Parmi les multiples croisements entre sciences sociales et arts appliqués, l’ethnographie et le design offrent un cas intéressant pour saisir la diversité des “manières de faire” et la portée épistémique de nouvelles approches de recherche. Cette notion de “recherche par le design” s’applique en particulier à l’exploration des cultures numériques avec pour objectif de les décrire et les comprendre (dimension descriptive), mais aussi d’imaginer leur évolution (dimension prospective). Suivant les contextes, on parle ainsi d’ethnographie par le design, de design fiction ou d’ethnographie spéculative pour faire référence à ces projets. Sur la base de différents cas situés à la frontière entre enquête ethnographique et projet de design, cette présentation abordera la logique interdisciplinaire qu’ils mettent en oeuvre, et interrogera l’épistémologie à laquelle ils renvoient. L’intervention discutera également de leur pertinence dans le champ du numérique.

Comments are closed.

2017 ANTIATLAS DES FRONTIÈRES · Log in · RSS Feed · Facebook · Twitter · Contact