Keina Espiñeira – The Colour of the Sea

Keina Espiñeira

The Colour of the Sea
2015

Partis de Guinée, Aliou, Diakité et Boubacar se retrouvent à Ceuta. Ils séjournent dans le Centre de séjour provisoire pour immigrants (CETI), immobilisés entre deux frontières de l’UE : une terrestre (une clôture entourant une forêt au Maroc) et une maritime (le détroit de Gibraltar). Ce documentaire critique s’interroge sur la manière dont la réalisation d’un film avec la participation de migrant à une étape clef de leur voyage, contribue à créer une expérience spécifique de la frontière.

Keina Espiñeira est à la fois artiste et universitaire. Elle s’intéresse Dans ses travaux, les politiques frontalières jouent un rôle majeur.